Archivum

Forum de Sauvegarde et d'Archives
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [CELT] Le leprauchaun qui s'appelait Patrick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 370
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: [CELT] Le leprauchaun qui s'appelait Patrick   Dim 3 Juin - 12:59

Cette propa se divise en deux parties : La première est parait-il réaliste, et la légende qui s'y accroche ensuite...

Aujourd’hui (et hier) je discutais propas et Patricks avec ma Protectrice, et nous convenions qu’il n’y avait rien de CELT à propos de Patrick sauf le jour où son saint est célébré. Je suis donc arrivée à la conclusion qu’il fallait trouver quelque chose de plus CELT à Patrick, et la seule chose qui m’est venue à l’esprit à été de vous parler d’un Leprechaun qui s’appelle Patrick.

En fait, pour vous mettre tout de suite dans le bain, sachez que Patrick le Leprechaun n’existe PAS. C’est tout simplement une création pure de mon imagination parfois tordue.
Mais tout de même pour avoir de quoi vous raconter un truc qui avait un poil de sens, j’ai voulu tricher un peu et j’ai donc googlé Leprechaun; et comme l’ami Google a toujours la gentillesse de proposer d’autres mots ou orthographes pour une demande, il m’a sorti Leprechaun la définition, en anglais comme en français, Leprechaun le film d’horreur (eh oui, il date de 1993 comme beaucoup) mais aussi : leprechaunisme…


Tiens tiens.. pas inintéressant. Je clique donc sur le lien et je tombe sur ça :

« Synonyme : syndrome de Donohue. Terme utilisé par Donohue et Uchida en 1954 pour désigner une maladie congénitale très rare (moins de 1 cas par million de naissances) comportant un ensemble rare de malformations caractérisé par un aspect de gnome de lutin du folklore irlandais "leprechaun" comportant un nanisme avec un faciès (visage) anormal et d'autres symptômes donnant au patient un aspect vieillot et hirsute (excès de poils). »


L’ordinateur a donc raison (même si il ne viendrait pas à l’esprit de juger de son bon sens) les mutants sont parmi nous.


Revenons en donc à Patrick. En fait, l’original sortit de mon imagination s’appelle Rumpultsiskin, et du coup comme il a un nom compliqué on va l’appeler Patrick pour la propa. Ce qu’il faut savoir, c’est que par définition, le Leprechaun est un lutin parmi d’autres d’origines irlandais qui a des tendances pas très sympathiques (ça me rappelle d’ailleurs la remarque de Berthalou dans une propa de ma Protectrice à propos du fait que toutes ces petites créatures on quelque chose de néfaste apparemment Patrick n’échapperait pas à a cette règle).

Pourquoi je le qualifie de pas cool, c’est parce que dans la légende de son histoire, le meunier du patelin qui voulait se la péter déclarait haut et fort que sa jeune fille pouvait transformer du fil en or. Evidement, l’histoire arrive aux oreilles du roi, qui séquestre la jeune fille avec ordre donc de lui coudre un manteau brodé d’or en trois jours sous peine de mort. Evidement, comme tout ça à la base c’est du pipeau, la belle se trouve bien embêtée et n’a de recours de faire appel aux forces obscures.

C’est la qu’entre en scène notre Patrick qui s’attèle à la tache avant l’aube, mais exige en récompense que lui soit remis le premier né du mariage.



Epoustouflé le roi fait donc de la fille du meunier son épouse et elle donne naissance à un petit garçon que Patrick ne va pas tarder à venir réclamer. Puisqu’elle refuse de lui donner son dû, Patrick lui propose un autre marché : Trouver en moins de trois jours son véritable et imprononçable nom. C’est là qu’on retrouve le coté happy ending de l’histoire, où la jeune reine trouve le moyen d’espionner Patrick qui un soir laisse échapper son secret en chantant littéralement, [et en allemand - bizarre ce lutin irlandais] :

“Heute back ich, morgen brau ich,
Übermorgen hol ich mir der Königin ihr Kind;
Ach, wie gut, dass niemand weiß,
dass ich Rumpelstilzchen heiß"

C’est de l’allemand, mais comprenez pour ceux qui ne le parlent pas que le couplet annonce que Rumpelstilzchen ou Rumpultsiskin est son vrai nom.

Donc lorsqu’au troisieme jour, Patrick vient réclamer son dû et que la reine lui annonce son vrai nom, il est forcé de lâcher l’affaire et repart en jurant de se venger un beau jour.



Pour la petite histoire, sachez aussi que nos amis canadiens reconnaissent le Leprechaun sous le nom de Farfadet, peut-être que ça vous parle un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
 
[CELT] Le leprauchaun qui s'appelait Patrick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Patrick Modiano
» Patrick Senécal (Vous aimez l'horeur?)
» [Modiano, Patrick] Dans le café de la jeunesse perdue
» Waravka Patrick, chatoiement des couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archivum :: Script :: Paranoïaque-
Sauter vers: