Archivum

Forum de Sauvegarde et d'Archives
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [CELT/MIAM] Le Muninimo des Ainus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 387
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: [CELT/MIAM] Le Muninimo des Ainus   Mer 6 Fév - 19:07

Mais hey, pas si vite !!
Franchement, ce serai dommage de finir une SAT en plein mercredi.


Qu’à cela ne tienne, je viens d’apprendre qu’il existe aussi des crêpes version Japonaise… sont partout ceux là. Un peu comme les Bretons d’ailleurs. C’est à se demander si le muninimo ou Munini-imo à été importé ou exporté. Wikipedia le décrit comme une sorte de large pancake fabriqué avec des pommes de terre. Pour ceux qui connaissent ça se rapproche un peu du mochi, un petit gâteau sec généralement rond mais à base de riz.


L’étymologie vient du mot japonais Ainu munin qui signifie fermenté et imo pommes de terre et le processus de cuisson se fait par gélation, puis délégations, puis gélation, puis délégations puis gélation, puis délégations puis gélation, puis délégations puis gélation, puis délégations puis gélation, puis délégations et ainsi de suite. Pour ensuite être moulu et séché. Bien qu’ayant une consistance un peu bizarre, et une manière de « cuire » un peu particulière absolument toutes les sources que j’ai trouvé s’accordent à dire que c’est super bon. A tester donc.


Accessoirement il se trouve que le muninimo à une histoire assez intéressante, au delà de sa simple étymologie. A c’est à l’origine le plat traditionnelle d’une ethnie mongolo-japonaise aux origines russes avec des proximités tibétaines : les Ainus. Les Ainus étaient un petit peuple tranquille qui vivait zenement dans le nord du Japon dans la région d’Hokkaido. A priori leurs relations avec les Japonais se déroulaient assez paisiblement, vivant sans doute de troc de poisson et de grain qu’ils cuisaient contrairement aux voisins amateurs de sushi. Tout se passait bien jusqu'à ce qu’aux environs du 15eme siècle, les Japonais décident d’envahir les Ainus clament leur droit sur le territoire qu’il s occupaient. Argument de base pour une guerre quoi. Les Ainus étant un peuple tout ce qu’il y avait de plus pacifique et peu nombreux, offrirent peu de résistance, et la zone d’Hokkaido fut annexée par le Japon.


Pendant bien longtemps, le petit peuple des Ainus vécu sous l’oppression du Japon qui peu à peu le destituait de sa propre culture, en interdisant notamment les fêtes culturelles, les chants, et même le port des vêtements traditionnels. La pratique de leur langue avait déjà été interdite depuis le 18eme siècle.


Même à l’époque moderne le gouvernement Japonais refusait aux Ainus leur identité traditionnelle qui était étouffée par un refus catégorique des autorités de reconnaitre qu’il existait des minorités ethnique parmi le peuple Japonnais, ceci jusqu’en 1997


Ce n’est qu’en 2008, que le Japon à finalement admis que les Ainus étaient un peuple à part entière, avec leur culture, leur langue et naturellement leur cuisine
Heureusement d’ailleurs qu’entre temps on ne leur avait pas interdit leurs recettes traditionnelles sinon, le muninimo ne serait pas arrivé jusqu'à nous. Quelque par peut-être que justement ça justifie le fait que tout le monde semble trouver ça tellement bon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
 
[CELT/MIAM] Le Muninimo des Ainus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» clic miam
» Un site où miam-miam
» Miam!
» Miam! miam! ....
» miam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archivum :: Script :: Paranoïaque-
Sauter vers: