Archivum

Forum de Sauvegarde et d'Archives
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [MED] Les Papes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 387
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: [MED] Les Papes   Mar 1 Oct - 15:25



Je vous avais promis une propa liée à l’église médiévale, si vous mettiez la main sur la réponse à mon énigme du …
Pas si dure non plus.

Je me suis dit que j’allais faire un résumé du pontificat de tous les Papes du XIVème siècle, et finir en beauté avec **Alexandre VI**, mais 6 Papes d’un coup ça faisait quand même beaucoup pour une seule propa.

Commençons light. J’ai choisi de procéder Pape par Pape selon l’importance de la biographie, et si vous êtes sages vous aurez un **Pape bonus** à la fin.

Compte tenu des séries, films, BD livres etc qu’il y a eu autour de la vie
d’Alexandre IV ; Rodrigo de Borias pour ceux qui ne l’auraient pas compris, je pense qu’on peut se permettre de le zapper, et de passer simplement aux gens qu’on connait un peu moins.

Pour faire dans l’original, on va commencer par le dernier au lieu du premier. Juste avant Borgia (donc après les autres, on se comprend) : fut **Giovanni Battista Cybo**, consacré pape en 1484 sous le nom d’**Innocent VIII**. Ca m’ toujours fait sourire les gens qui se font appeler Innocent. Faut quand même un peu d’humilité dans la vie ; mais venant d’un Papes à cette époque ! Vous allez bien vite comprendre l’ironie de la chose.

Déjà en 1473, ce n’est que grâce à des coups de racket, corruption, mensonges népotisme, ou autres intrigues fourbes dont on ne donne même pas les détails sur le net, il accède au rang de Pape avec l’aide de différents acolytes dont justement ce même Borgia qui deviendra Pape par la suite.

***Les essentiels de son Pontificat***

S’il y a bien quelque chose qui a marqué le pontificat d’Innocentent, c’est bien l’ironie de son nom. Déjà comme je le disais, sa consacrassions en tant que Pape ne s’est pas faite de manière très *« chrétienne »*En plus de ça dès qu’il y accède, coup de pas de bol, l’Europe traverse une crise hivernale très dure. La révolte est mauvaise, la famine et la mort s’installent et la criminalité augmente. Forcément, il faut des coupables. Des gens qui pactisent avec le diable. Alors commence la chasse aux sorcières. Innocent décrète par bulle pontificale l’autorisation à deux Grand Inquisiteurs, **Heinrich Kramer**, du *Saint Empire Romain Germanique* en 1484 et le tristement célèbre Espagnol **Tomas de Torquemada** dit le *« Marteleur D’hommes »* en 1887. Le manuscrit Malleus Maleficarium justifie ainsi des dizaines de méthodes de sorcelleries ainsi que les méthodes de châtiments (entendez torture) ainsi que les méthodes de torture pour les contre carrer les hérésies. Evidemment, la majorité des victimes sont des femmes ; parce que toujours d’après le Malleus Maleficarium, *« le sexe faible est celui le plus concerné par les affaires de la chaire »*

Cela dit, on recense plus d’une centaine (le nombre semble un peu exagéré mais bon, c’est écrit) d’enfants illégitimes du Pape, évidement le plus important de tous les Papes de l’Histoire. La période est même surnomée *« L’âge d’or des batards »*

CQFD

A cela s’ajoute l’inculpation pour crime d’esclavage.

Il portait bien son nom ce cher Innocent. Surtout qu’avec le substitut numéro VIII on peut se douter qu’avant lui il y avait déjà du monde à porter ce nom… plutôt modeste.

A bon entendeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
Admin
Admin


Messages : 387
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Sixte IV   Jeu 3 Oct - 19:58

**La Chapelle Sixtine**, ça vous dit quelque chose ? Nous la devons, vous l’aurez deviné à un Pape nommé **Sixt**, dans notre cas, le numéro IV

**Francesco della Rovere**, devient Pape le 25 août 1471

Sa vie n’aura rien d’extraordinaire en dehors de ses très bon goûts en matière de culture et d’art. La ville de Rome lui doit beaucoup en terme de développement,
Et comme je le disais, la Chapelle Sixtine

Toutefois, il autorise le lancement de la **Sainte Inquisition** en accordant l’autorisation à Ferdinand II et Isabelle de Castille de nommer les inquisiteurs de la loi. Ces Souverains seront par la suite déclarés *« rois catholiques »*, renforçant ainsi les liens entre l’Espagne et Rome.


Malgré la réputation positive dont il jouissait en tant que cardinal ou ses activités mécènes, le pontificat de Sixte VI sera taché de soupçons de simonie et de népotisme ; certainement avéré par ses ordinations de plusieurs jeunes hommes dont il appréciait la compagnie peut-être à penchant bisexuelles voir homosexuelle.


En ce qui concernait celui qui venait juste avant donc : Sixte IV n’était pas une note de musique, mais bien le successeur de V Papes portant le même nom, le premier d’entre eux n’ayant pas laissé beaucoup d’information. On sait surtout de lui qu’il est probablement celui qui aurait instauré le carême dans la religion chrétienne (l’autre).

Il est le 202ème Pape, et l’avant dernier à porter le nom de Sixte

Pour finir, la Chapelle Sixtine étant vraiment un chef-d’œuvre pour ceux qui ne l’ont pas vue pour de vrai, je vous invite quand même à une **[petite visite virtuelle]**(http://www.vatican.va/various/cappelle/sistina_vr/index.html) 
Prédéceseur de Sixt VI est Paul II (pas Jean)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
Admin
Admin


Messages : 387
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Paul II et Pie II   Jeu 24 Oct - 16:15

En ce qui concerne **Paul II** (Pape du 16 Septembre 1464 au 26 juillet1471) je n’ai pas vraiment trouvé de faits extraordinaires concernant son pontificat, en dehors du fait qu’il est mort d’une crise cardiaque un peu bizarre qu’on a attribuée à une indigestion au melon…



Ajoutons quand même qu’il fut **Grand Maître de l'ordre des Hospitaliers du Saint-Esprit** vers 1440 jusqu'en 1447. Amateur de belles choses, il fait ériger les travaux du **Palais St Marc** qu’il veut le Palais le plus grand au monde et développe le **Carnaval de Venise**. Même s’il ne prenait pas la peine de les encourager, Paul II n’avait rien contre les idées humanistes de l’époque. C’est même lui qui ouvre la **Bibliothèque du Vatican**. C’est aussi à lui que les cardinaux doivent le port traditionnel de la couleur Pourpre. Il déclare par bulle pontificale *« Ad decorem militantis Ecclesiae »*. Il déclare Sainte par bulle l’année 1475
Je vous assure que j’ai vraiment cherché à la fois ce que signifie ce truc, et pourquoi l’année *1475* avait quelque chose de particulier.
Donc si quelqu’un à fait du Latin au collège vous allez peut-être pouvoir nous éclairer en la matière.



En conclusion donc, ce fut un Pape assez sympathique et juste qui avait, à mon avis, beaucoup moins de choses à se reprocher que certains des ses confrères historiques





Par opposition à la (**pie**)[ [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] le nom de **Pie** vient du Latin **Pieux** qu’avait pris le précédent Pie 1er sous le règne de** l’Empereur Romain Augustin le Pieux**. Faites les maths.
Pie, le deuxième du nom, avant tout connu par son nom latin *Æneas Sylvius* qu’il utilisait comme nom de plume pour les nombreuses œuvres qu’il a écrite devint Pape le 19 août 1458.


Fils ainé d’une fratrie de **18 gosses** (rien que ça !), d’une famille plutôt aisée (heureusement pour eux), ce qui lui facilita d’entamer très jeune une carrière diplomatique, laquelle le mena contre toute attente, pas à pas vers les ordres.



Son accession à la Papauté se fait en passant par différents échelons de la diplomatie et de la prêtrise. D’abord secrétaire de l’Empereur Frédéric III, il est ensuite nommé ambassadeur par celui-ci, et c’est au cours d’une de ses missions qu’il se rallie au Pape Eugene IV (on en parlera plus tard) et est ordonné Prêtre en mars 1447, puis Evêque peu après en septembre 1447.


**Les grandes étapes de son pontificat.**


**Evidement : les croisades !**


En 1453 les Turcs envahissaient Constantinople. A partir de cette date, les Papes qui suivent vont forcément tous participer de près ou de loin aux « guerres saintes » Pie II n’est pas en reste.


Il crée un ordre de chevaliers appelé **l’Ordre de Jésus**, institué à Rome en 1459 pour organiser avec leur concours une croisade populaire.


En 1461, il écrit une Lettre à Mehmet II le Conquérant ottoman qui avait pris Constantinople en 1453 (en latin : *« Epistola a Maometto »* comme je le disais plus haut, il écrivait beaucoup) lui promettant de le reconnaître comme nouvel Empereur d'Orient s'il se convertissait au catholicisme et protège l’Église... Pas du tout intéressé. Vous vous doutez que ça n’a pas aboutit.


Du coup, il profite d’un petit moment de trêve et de paix entre les Catholiques Occidentaux pour déclarer la guerre aux Ottomans, et dès juin 1464, il se dirige vers la Mer Adriatique y retrouver les Troupes du duc Philippe de Bourgogne, pour conduire la guerre contre les Turcs.


Mais il meurt quelques mois plus tard. Trop tôt pour poursuivre sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
Admin
Admin


Messages : 387
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Calixte III   Jeu 28 Nov - 10:25

Devinez, je vous la donne en mille : C’est un Borgia ! Hé hé.
Je crois qu’en intro, tout est dit. Mais quand même, son degré de d’infamie n’atteindra pas celui de son neveu Rodrigo Borgia, justement le futur Pape Alexandre VI.

D’ailleurs, c’est aussi Calixte lui-même qui fit de Rodrigo et de son autre neveu Luis Juan de Mila (par la suite évêque) ainsi que Francisco de Borja, son fils naturel Cardinal.

Comme pour tout Borgia qui se respecte, son élection se fait dans le désordre des broutilles entre les familles Colona et Orsini. Comme personne n’est d’accord sur le fait d’élire un Italien, le choix se porte, malgré son grand âge, sur Alfonso de Borja i Llançol, qui justement avait changé son nom en Alfonso Borgia (par bulle de Martin V), parce que ça faisait plus Italien sans vraiment l’être, mais pratique en l’occurrence.



Les faits marquant de son Pontificat :

Selon la légende, il excommunia la comète de Halley, partant du principe qu’elle était de mauvaise augure pour les croisades. Il n’avait peut-être pas totalement tort, puisque ses troupes sont revenues victorieuses du siège de la ville de Belgrade. De plus, Calixte avait exigé de toutes les églises d’Europe de sonner les cloches à midi pour rappeler aux fidèles de prier pour le succès de la bataille. Depuis, la tradition ne s’est pas arrêtée, et aujourd’hui encore, les cloches sonnent à midi, et la Hongrie à fait du 22 juillet un jour férié. Tout alla sur des roulettes, le seul hic étant qu’il ne parvint toutefois pas à convertir la majorité des Princes Européens.

C’est peut-être dans ce sens qu’il ordonna en 1455 un procès post mortem de Jeanne d’Arc. Finalement, elle fut déclarée morte martyre. Pas très utile ce procès, surtout que finalement il ne la canonisa même pas. Cherchez l’erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
Admin
Admin


Messages : 387
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Un(e) Pape(sse) bien particilièr(e)   Mer 8 Jan - 12:51

Eh oui mes enfants, notre série de Papes tire à sa fin.

Grégoire XII donc fut le tout premier Pape à entamer le XIV siècle.
Enfin presque puis ce que, pour rappel, son pontificat commençait en 1404, 4 ans après le début du siècle. Mais on y fut presque. Et comme vous avez été assez patients pour supporter mes absences et irrégularité de propas je vous ai préparé un petit bonus sur un « Pape » en dehors de notre période d’étude,

« Duos habet et bene pendentes »

Qui a fait du latin à l’école ?
Si oui, sachez qu’il est question d’une particule de l’élément masculin.


Il est possible aussi que la nature de l’expression puisse expliquer certaines polémiques qui tournent autour de l’église catholique.


Evidemment, ceci n’est qu’une hypothèse, la suite risquant de choquer certaines âmes un peu prudes.


Bon, alors on s’explique ?


Et bien il s’agit en fait de la formule déclarée en général par un (le plus ?) jeune clerc, ou cardinal présent afin d’assurer l’assemblée de la… hem… « virilité » du nouveau Pape élu. Et ceci manuellement bien sûr !

D’où vient cette pratique, pour le peu étrange me demanderez-vous. Surtout les mecs je présume, qui, selon les cas se sentiraient plus ou moins à l’aise dans ce genre de situation.

Vérité ou légende, l’histoire nous vient du « pontificat » de la Papesse Jeanne. Elle aurait dissimulé sa féminité entre 855 et 858, période un peu flou entre ceux de de Léon IV et Benoît III due aux grains de zizanie semés par un certain Anastase, dit le Bibliothécaire identifié à l’Antipape Anatase III et à qui on attribua d’ailleurs l’élancement de la légende de Jeanne.


Selon le récit, il s’agirait de l’histoire d’une jeune fille Anglaise vivant au IXème siècle, période où l’éducation n’était réservée qu’aux hommes. Du fait de son intelligence, ce serait son amant qui l’aurait convaincu de se faire passer pour un homme afin d’avoir accès aux études à la fois académiques et ecclésiastiques. Elle le suivit ensuite en Grèce, puis à Rome. A la mort (non détaillées) de son amant, elle réussit à entrer discrètement dans les ordres (sans précision non plus duquel) et poursuit ses études et recherches en se faisant une réputation grâce à sa brillance et son intelligence. Forcément, c’est une fille. Les mecs, eux, n’y voient que du feu !
Petit à petit, elle/il monte dans les ordres, et, comme je le disais, de sa remarquable intelligence stratégiques reconnue, elle finit par se faire élire Pape… Et pour n rien changer elle va mener la Papauté avec une main de fer pendant 3 ANS

Tout ça jusqu’au jour où, comme par hasard et vraiment pas de bol, elle va carrément accoucher en publique !


L’Eglise elle-même ayant confirmé la vérité de cette histoire, la coutume est donc instaurée depuis le XIII è siècle d’installer le nouveau Pape sur un siège curule, un peu le principe de la chaise de Spielberg qui se croise et se décroise, mais sans le dossier, où il est possible d’avoir accès à ses organes génitaux naturellement.




Mais qu’en est-il de son physique ? Elle devait bien avoir, plus de grâce, élégance, raffinement, sophistication les cheveux plus soyeux, la voix douce, les traits plus fins, plus beaux qu’un homme !

Une hypothèse serait de la classer dans le genre androgynie. Attention, ce terme n’est pas à confondre avec l’hermaphrodisme, qui désigne un être né avec des attributs sexuels ambigus. L’androgyne est une personne dont le sexe n’est pas remis en cause du fait de l’observation des gonades (mot politiquement correct pour signifier testicules ou ovaires) relatives au genre mâle ou femelle.

L’androgyne n’est pas non plus un transsexuel, qui généralement a recours à une opération chirurgicale pour mieux se sentir dans sa peau.
Parmi des androgynes connus on compte notamment Boy George, Annie Lennox, Nicola Sirkis, etc. Mais bon, j’ose espérer que Jeanne était quand même un peu plus jolie.

« Et les ragnagnas dans tout ça ? »

Si aujourd’hui certaines pilules contraceptives diminuent les saignements, voient les arrêtes, ils devaient en être des herbes à l’époque.

Paraitrait-il qu’un bain d’eau glacée aussi ça marche… bien que certainement pas très agréable

(Personnellement je n’ai jamais vérifiée aucune des susdites)

« Ouais mais une grossesse ça se remarque quand même ! »

Ben, il s’avère que scientifiquement, il existe un machin qui s’appelle le « déni de grossesse » où la femme serait enceinte sans le savoir ! Dans ces cas spécifiques, « la psyché n'a pas conscience de la grossesse, le corps lui aussi joue le jeu et s'évertue à cacher la grossesse. […]C'est comme si le corps avait décidé de lui-même de cacher la grossesse à la future maman ».
En ce qui concerne l’aspect physique « Le corps s'adapte anatomiquement à cette grossesse dissimulée : l'utérus se positionne différemment. Au lieu de basculer vers l'avant, il se développe en hauteur. Pour se cacher, le fœtus se place sous les côtes de sa mère, avec une présentation en siège qui rend le ventre moins proéminent. De plus les muscles de l'abdomen ne se relâchent pas et le ventre reste alors parfaitement plat, trompant ainsi la mère et son entourage. »
Vous irez lire tout ça en détails sur Doctissimo ou demander aux citoyens EDUC pour ceux que ça intéresse


Bref, ces éléments de biologie humaine ont tout pour affirmer la véracité des faits. Mais des éléments tout aussi cartésiens, sinon plus, vont venir casser la bulle

Tout d’abord la période à laquelle se passe l’intrigue.



Réalité ou fiction (de toute évidence fiction),la Papesse à tout de même beaucoup fait parler d’elle.

Que ce soit au cinéma




La Papesse Joannne / Die Papse, (en VO)
Réalisé par
Sönke Wortmann
Avec
Johanna Wokalek, David Wenham, John Goodman
Je ne l’ai pas vu, mais la bande annonce (en VO) à l’air sympa.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


She… who would be Pope
• Michael Anderson, Director
• John Briley, Screenwriter
• Maurice Jarre, Composer
Avec
• Liv Ullmann (Pope Joan)
Dans le rôle de Jeanne
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]



En literature


La papesse Jeanne, étude historique et littéraire (1862)
Auteur: Brunet, Gustave, 1807-1896


Conclusion


Pour moi en tout cas, là véritable question que j’ai continué à me poser : Mais diantre c’est qui le PAPA ??? C’est quand même pas encore une question d’immaculée conception ! De fait, il devait quand même avoir au moins une personne au courant de la supercherie pendant au minimum 9 mois………
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelexonearchives.forum-motion.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [MED] Les Papes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MED] Les Papes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a déjà eu des papes...
» Avis de marché - Avig,non (84) - palais des papes - restauration de la chapelle St Martial - fresques de M. Giovannetti
» La crypte
» Un eclaircissement sur le Talmud Juif.....
» Médaille du pape Clément VIII (1536-1605)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archivum :: Script :: Paranoïaque-
Sauter vers: